Les différentes étapes de l’organisation d’une journée sécurité

Les_différentes_étapes_de_l_organisation_d_une_journée_sécurité

 

La « journée sécurité » est organisée par une entreprise pour sensibiliser et améliorer la sécurité, la santé et le bien-être de ses salariés. Également appelée « safety day » ou « journée de sensibilisation », ou encore « journée de prévention », son objectif principal est la prévention des risques professionnels. Dans cette démarche de prévention, plusieurs ateliers sont alors organisés pour évaluer et prévenir les risques, mais surtout améliorer les conditions de travail des salariés. Pour qu’une journée sécurité soit une réussite, plusieurs étapes clés sont à respecter dans son organisation. Lesquelles sont-elles ? 

 

Organisation journée sécurité : la date, le lieu et la méthode de sensibilisation

 

La santé et la sécurité au travail sont les principaux enjeux d’une journée sécurité. L’objectif d’un tel évènement est alors de prévenir les risques auxquels les salariés peuvent être confrontés. La première étape est alors de réunir les acteurs concernés au sein de votre structure. Dans cette initiative d’amélioration des conditions de travail en misant sur la prévention de risques en matière de sécurité, tout le monde doit être présent. Le chef d’entreprise, les autres responsables et les représentants du personnel se concertent pour définir une date, trouver un lieu et statuer sur l’approche à adopter.  Des professionnels proposent d’organiser ce genre d’évènement important à votre place. De bons conseils, structurés, efficaces et performants, ils simplifient l’organisation de votre journée sécurité. Cliquez ici pour en savoir plus

 

Bien identifier les problématiques et attentes de l’entreprise 

 

La seconde étape importante de l’organisation de votre « safety day » est l’identification des problématiques de l’entreprise et des attentes des salariés. En effet, afin de prendre les bonnes mesures de prévention et de gestion des risques, il faut d’abord les connaître et les comprendre. Pour y arriver, recueillez le plus d’informations possibles concernant les besoins réels de vos collaborateurs. Demandez-leur, par exemple, les risques personnels auxquels ils sont confrontés au quotidien. Questionnez-les sur leur appréciation de la qualité de vie au travail ou leur réflexion sur la sécurité des travailleurs au sein de l’entreprise, les services de santé au travail, l’hygiène… N’hésitez pas à créer des formulaires spécifiques pour chaque évaluation afin d’obtenir une liste complète des ateliers à organiser pour votre journée sécurité. Préparez-les quelques jours avant la tenue de l’évènement.

 

Bien programmer le déroulement de la journée sécurité 

 

L’organisation d’une journée sécurité doit avoir un impact positif sur tout le personnel de l’entreprise, depuis les dirigeants jusqu’aux salariés. Aussi, pour qu’elle soit totalement réussie, il importe de la programmer correctement. Pour ce faire, il faut convier différents acteurs professionnels sur : 

  • la sécurité au travail ;
  • les accidents du travail ;
  • les maladies professionnelles ;
  • le code du travail ;
  • la médecine du travail ;
  • l’hygiène et la sécurité au travail ;
  • l’évaluation des risques psychosociaux dans les lieux de travail ;
  • l’amélioration des conditions de travail ;
  • la démarche de prévention des risques liés au travail, des risques en matière de santé physique et mentale, etc.

Ces professionnels de la prévention des risques disposent des compétences nécessaires pour organiser des ateliers ludiques, mais pédagogiques. 

Outre les intervenants, pensez également à prendre le temps de bien préparer votre journée sécurité, entre 3 à 4 semaines, par exemple. Ne la programmez surtout pas dans la hâte ! 

 

Choisir les sujets à aborder dans les ateliers 

 

Plusieurs formats de formation sur la prévention des risques en entreprise sont disponibles. Tout dépend des problématiques et attentes que vous aurez identifiées. Pour rappel, ces séances de prévention s’organisent également en fonction de la disponibilité des intervenants et celle des membres du personnel. Ainsi, plusieurs types d’ateliers et de formations ludiques en matière de prévention peuvent être organisés. Pour que le message soit clair et concis pour vos salariés, alliez pédagogie et amusement. Usez aussi de la pratique plutôt que de la théorie. Pour vous inspirer dans l’organisation d’une journée sécurité au sein de votre entreprise, voici quelques exemples d’ateliers utiles et amusants : 

 

Pour la prévention des accidents du travail 

Il existe toujours des situations à risques sur les lieux de travail. Leurs causes et conséquences sont à la fois nombreuses et variées. Trébuchements, glissades, pertes d’équilibre, faux pas… sont ce que l’on appelle des « chutes de plain-pied ». Pour sensibiliser et garantir la sécurité des salariés, organisez, par exemple, des formations axées sur des exercices de simulation de chutes. De cette manière, les salariés seront mieux alertés des risques encourus sur leurs postes de travail. Ils feront plus attention et éviteront les accidents. Si votre domaine d’activité nécessite l’utilisation de véhicules, vous pouvez également évaluer les risques et sensibiliser les chauffeurs en organisant un atelier « simulateur de choc-frontal ». Il s’agit alors d’une évaluation des risques professionnels liés à la conduite d’un engin roulant. Mis dans le contexte, les salariés concernés prendront conscience des risques de leur métier et seront plus vigilants au volant. Ils comprendront mieux pourquoi le port de ceinture de sécurité et la limitation de vitesse sont obligatoires, par exemple. 

 

Pour la prévention en matière de santé 

Outre la sécurité du travailleur, les risques pour la santé sur son lieu de travail ne sont pas, non plus, négligeables. Que ce soit un risque physique ou moral, travailler sur sa prévention est essentiel. S’il s’agit d’un risque portant atteinte à la santé physique comme le fait de travailler dans une entreprise traitant des produits chimiques, il importe de prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs. Par exemple, augmentez les équipements de protection, les outils d’évaluation des risques, les séances de sensibilisation sur les risques chimiques, etc. Prenez aussi les mesures préventives nécessaires en instaurant des obligations de prévention. Pour garantir la santé des travailleurs, l’amélioration des conditions de travail est nécessaire, mais leur faire comprendre les risques l’est tout autant. Orientez alors votre atelier de journée sécurité dans ce sens en faisant un inventaire des risques encourus et en sollicitant l’intervention de conseillers en prévention des risques professionnels. S’il s’agit d’un risque relatif à la santé morale des travailleurs, comme dans le cas d’un harcèlement moral au travail, la politique de prévention reste la même. Former les délégués du personnel à reconnaître les premiers signes de harcèlement au travail est une bonne initiative. La formation peut ensuite s’étendre sur des conseils adaptés pour prévenir ces risques ou y faire face le cas échéant. Cette protection de la santé morale des travailleurs reste importante pour l’entreprise, car elle garantit l’efficacité et les performances de ses salariés. Sinon, il est aussi très populaire d’organiser des séances de réveil musculaire en entreprise pendant la journée sécurité. Celles-ci sont garantes de la santé physique et morale des salariés. Il s’agit alors de prévenir les troubles musculo-squelettiques et de limiter les risques de blessures. Avec un bon échauffement musculaire, les salariés se trouvent dans de meilleures dispositions pour travailler. Ils apprennent surtout à éviter les maux de dos, très handicapants dans les métiers manuels et physiques. Vous savez maintenant quelles sont les différentes étapes de l’organisation d’une journée sécurité. Sachez que vous pouvez augmenter la fréquence de tenue de ce genre d’évènement pour optimiser la prévention des risques professionnels au sein de votre entreprise. De cette manière, vous garantissez la sécurité, la santé et le bien-être de vos salariés. Ce qui ne peut qu’accroître leur productivité et développer votre société.